Au plus bas, les taux des crédits immobiliers ne devraient plus descendre